Le « split testing » : passer du négatif au positif

    Pourquoi c’est important?

    C’est bien connu : le comportement des consommateurs change continuellement sur le web. L’entreprise qui ne conduit pas de tests va laisser beaucoup d’argent sur la table, pendant que la compétition va capitaliser sur ces changements. Parfois, une version gagnante peut se traduire en des milliers de dollars de plus dans les coffres de l’entreprise qui prend le temps de connaitre leur audience, et de voir ce que les gens aiment, et ce qu’ils n’aiment pas.

    Que peut-on tester au juste?

    Voilà justement la beauté de la chose, on peut pratiquement tout tester : que ce soit des courriels envoyés à notre liste de clients, des pages web de notre site, des pubs, etc… Il n’y a vraiment pas de limites.

    Que peut-on modifier?

    Voici quelques exemples d’éléments qui sont testés fréquemment:

    • Les couleurs
    • Les images
    • Les messages ou textes
    • L’appel à l’action
    • Les offres
    • L’emplacement

    Trouver la perle rare

    Dans la plupart des cas, il est absolument crucial de conduire des tests pour calculer la performance d’un sujet, par exemple dans le domaine de la pub. Certaines bannières attirent l’œil (et, surtout, le clique tant convoité) que d’autres.

    Tout dépendamment du secteur d’opérations, certains critères vont fonctionner mieux que d’autres. Une légère augmentation de vos statistiques peut se traduire en d’énormes profits.

    Maintenant, c’est à vous de faire vos devoirs, et qui sait quelle perle rare vous allez trouver?